Réouverture des frontières du Maroc : les précisons du gouvernement

Le : 
 

Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères, a apporté, ce jeudi 9 juillet, des précisions concernant la réouverture partielle des frontières annoncée hier mercredi.

Le ministre marocain a précisé que la décision est une opération « exceptionnelle ». Selon lui, il ne s’agit pas d’une ouverture des frontières du Royaume.

L’opération concerne les citoyens marocains à l’étranger et les étrangers résidents au Maroc ainsi que leurs familles, a rappelé M. Bourita.

Les personnes concernées par l’opération doivent respecter certaines conditions, a ajouté le ministre : détenir la nationalité marocaine ou la carte de séjour au Maroc pour les étrangers et présenter avant l’embarquement un test PCR de moins de 48 heures, ainsi qu’un test sérologique.

« Autorisation exceptionnelle »

Les Marocains résidents à l’étranger, actuellement bloqués au Maroc, pourront également quitter le Royaume par les voies aérienne et maritime.

Pour les étudiants nouvellement admis dans des établissements universitaires étrangers, les hommes d’affaires et les citoyens contraints de quitter le sol national pour les soins médicaux et les étrangers résidant au Maroc, ils doivent disposer d’une autorisation exceptionnelle émise par les parties compétentes, a fait savoir M. Bourita.

 

L’opération sera menée par les deux compagnies marocaines Royal Air Maroc et Air Arabia. Des bateaux ferries seront également programmés exclusivement à partir des ports de Sète (en France) et de Gênes (en Italie).

 


 

Par : Samira Chibani

 

 

 

Pin It