Coronavirus au Maroc : réponses aux principales questions relatives à votre séjour et votre santé

 

La crise sanitaire du Covid-19 impacte désormais l’ensemble des pays et a des conséquences sur chacun d’entre nous. L’ambassade de France et les Consulats généraux se sont mobilisés nuit et jour pour permettre le retour en France de 30 000 personnes de passage.

Les six consulats généraux restent à votre écoute et à vos côtés. Vous pouvez les contacter en allant sur leur site internet : https://ma.consulfrance.org

Voici les réponses aux principales questions que vous vous posez :

 

 

Les frontières de la France et du Maroc sont-elles toujours fermées ?

De manière générale, chaque pays décide souverainement de qui peut entrer et sortir de son territoire.

Ainsi, une personne se trouvant au Maroc et désirant se rendre en France doit être autorisée par les autorités marocaines à quitter le Maroc et par les autorités françaises à entrer en France. A l’inverse, une personne se trouvant en France et souhaitant se rendre au Maroc doit être autorisée par la France à quitter son territoire et par le Maroc à pénétrer sur le sien.

En l’état actuel et depuis le 1er juillet, l’Union européenne a placé le Maroc sur une liste de pays avec lesquels ses frontières extérieures peuvent rouvrir. Cependant, tous les Etats membres n’ont pas rouvert leurs frontières avec le Maroc.

La France a suivi la recommandation de l’Union européenne et l’entrée des personnes en provenance du Maroc sur le territoire français est donc ouverte. Ainsi, toute personne en provenance du Maroc et qui remplit les conditions habituelles d’entrée sur le territoire (notamment la possession d’un visa pour ceux qui sont soumis à cette obligation) peut être autorisée à entrer en France.
De son côté, le Maroc a prolongé le maintien de la fermeture de ses frontières aériennes, terrestres et maritimes jusqu’au 10 août, mais a mis en place depuis le 15 juillet, une opération exceptionnelle pour permettre à certaines catégories de personnes d’entrer sur le territoire marocain et d’en ressortir. Les billets s’achètent directement auprès des compagnies.

Combien de temps va durer l’état d’urgence sanitaire au Maroc ?

Les autorités marocaines ont prolongé l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 août. Un plan d’assouplissement des mesures de confinement en fonction de la situation épidémiologique pour chaque région et en plusieurs étapes a été mis en place depuis le 11 juin 2020 et est réévalué de manière hebdomadaire. Il est toutefois possible que l’état d’urgence sanitaire soit prolongé au-delà du 10 août.
Depuis le 25 juin, toutes les provinces et préfectures du Royaume sont passées en zone 1, à l’exception de Tanger-Asilah, Larache, Kénitra et Marrakech. La ville de Safi a également été placée en quarantaine totale suite à l’apparition de nombreux cas dans des clusters industriels. En zone 1 comme en zone 2, il n’est plus nécessaire de disposer d’une autorisation exceptionnelle de circulation pour se déplacer au sein de la province ou préfecture.

Le port du masque est obligatoire dans tout le Royaume. Toute personne est tenue de se conformer aux mesures obligatoires prévues dans le cadre de l’état d’urgence sous peine de sanctions prévues dans le code pénal. Nous vous appelons à respecter les consignes des autorités marocaines.

Est-ce que je peux entrer sur le territoire marocain ?

Les citoyens marocains, quelle que soit leur situation, ainsi que les citoyens français ayant le statut de résidents au Maroc sont autorisés à entrer sur le territoire marocain. Les membres de la famille immédiate (conjoint-e-s et enfants) de citoyens marocains et de Français résidents au Maroc, quelle que soit leur nationalité, sont également autorisés à entrer sur le territoire, sur présentation d’une attestation qui leur sera délivrée par le Consulat du Maroc en France proche de leur lieu de résidence (justificatifs à présenter au consulat : copie de la carte de résident du membre de la famille et document justifiant le lien de parenté).

Est-ce que je peux quitter le territoire marocain ?

Les ressortissants français, résidents ou non, ainsi que les Marocains résidant en France peuvent librement quitter le territoire marocain et se rendre en France.

Les étudiants marocains nouvellement admis dans des établissements universitaires en Franceles ressortissants marocains devant quitter le territoire pour des soins médicaux urgents peuvent quitter le Maroc à la condition d’obtenir une autorisation exceptionnelle émise par les autorités marocaines provinciales et, le cas échéant, un visa de la part des autorités françaises.

Pour toutes questions sur les autorisations délivrées par les autorités marocaines, vous pouvez contacter les numéros mis en place à cet effet : le Centre d’appel (+212 5 37 66 33 00) et la Cellule de crise (+212 6 66 89 11 05, +212 6 62 01 34 36, +212 5 37 67 62 18), au sein du Ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger.

L’Ambassade et les Consulats de France au Maroc continuent de déconseiller les voyages hors du Maroc, en raison du risque d’une recrudescence de la pandémie dans le monde qui pourrait avoir pour conséquence une nouvelle situation de fermeture complète des frontières.

Puis-je me rendre d’une ville à l’autre ?

Il est possible de circuler à l’intérieur de la zone 1, même d’une région à l’autre.

Il est possible de se déplacer entre les deux zones 1 et 2 (de 1 vers 2 ou vice-versa), à condition de se munir d’une autorisation professionnelle (ordre de mission) ou d’une autorisation délivrée par les autorités locales et ce, quel que soit le moyen de transport utilisé. 

Depuis le 26 juillet minuit, les déplacements au départ et à destination de 8 villes du Royaume (Berrechid, Casablanca, Fès, Marrakech, Meknès, Settat, Tanger et Tétouan) sont interdits. En sont exclues les personnes qui nécessitent des soins médicaux urgents, ou effectuent des déplacements pour motif professionnel, sur présentation d’une autorisation spéciale de déplacement délivrée par la Préfecture.

Cette mesure n’interdit pas la circulation entre les villes, elle en interdit l’accès et la sortie. L’accès aux ports et aux aéroports est possible (à condition de présenter un titre de voyage aux autorités de police).

Ai-je besoin de faire un test Covid pour me rendre en France ?

-  si je rentre en avion
Aucun test n’est requis pour entrer en France en provenance du Maroc.
-  si je rentre en bateau
Un test PCR négatif de moins de 72 heures doit être présenté par les passagers débarquant au port de Sète.

Ai-je besoin d’effectuer un test Covid pour me rendre au Maroc ?

Pour entrer sur le territoire marocain, quelles que soient votre nationalité et votre provenance, il vous faut actuellement présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures ainsi qu’un test sérologique. Les enfants de moins de 11 ans en sont dispensés. Si vous comptez venir au Maroc à bord d’un ferry et que la validité du test est inférieure à la durée du trajet, un test PCR supplémentaire pourra être effectué à bord du navire.

Où puis-je me faire tester au Maroc ?

En partenariat avec l’Institut National d’Hygiène (INH), le ministère de la Santé marocain a publié la liste des différentes structures proposant le test de dépistage du covid-19.
Le prix des tests PCR varie entre 500dh et 1000 DH/personne.

Pour les passagers des ferries à destination de Sète, les tests doivent être réalisés 72h avant le départ. Les établissements exigent une copie du billet de ferry valide, et une copie du passeport ou de la carte d’identité. La réception des résultats peut prendre jusqu’à 48h.

Certains laboratoires d’analyses privés n’ouvriront que dans les prochains jours, après obtention de l’agrément du ministère de la Santé. Les hôpitaux régionaux et les CHU sont à la disposition de l’Etat marocain pour réaliser les campagnes de dépistage nationales et les tests en entreprises. Certains n’effectuent donc pas de tests auprès du grand public et redirigent vers des établissements privés.
L’Ambassade recommande aux voyageurs de se renseigner au préalable auprès des hôpitaux, des instituts et des laboratoires sur les modalités pratiques d’accueil.

PNG
PNG

Les vols de rapatriement sont-ils maintenus ?

Depuis la fermeture des liaisons aériennes en mars, plus de 260 vols sont partis du Maroc, permettant à plus de 45 000 personnes de regagner la France, grâce à des vols de rapatriement, organisés par l’Ambassade et les Consulats et opérés par Air France/Transavia.
Il n’est plus nécessaire de passer par les consulats de France pour voyager par avion. Air France continue à mettre en place un programme de vols dans le sens Maroc-France jusqu’au 2 août inclus et susceptible d’être reconduit. Les billets sont directement commercialisés sur le site de la compagnie.

Des ferries circulent-ils entre la France et le Maroc ?

Un programme exceptionnel de ferries a été mis en place par les autorités marocaines pour permettre à certaines catégories de personnes d’entrer et de quitter le territoire marocain. Ces navires effectuent les traversées suivantes : Sète-Tanger (GNV), Gênes-Tanger (GNV), Sète-Nador (Balearia et GNV). Pour l’achat de billets, il convient de vous adresser directement à la compagnie. Pour les passagers à destination de Sète, la présentation d’un test PCR négatif de moins de 72h est exigée à l’embarquement.

L’Ambassade et les consulats de France ont mis en place 24 ferries depuis la fermeture des frontières et continuent d’organiser quelques traversées pour permettre aux ressortissants, principalement en camping-cars et véhicules, non-résidents ou quittant définitivement le Maroc, de regagner la France. Ces traversées, opérées par la compagnie Balearia, partent du port de Tanger Med en direction d’Algésiras en Espagne. Pour s’inscrire sur l’une des prochaines traversées prévues les 9 et 10 août, vous pouvez remplir le formulaire de pré-inscription disponible en ligne sur les sites des Consulats.

Je possède un véhicule de tourisme immatriculé à l’étranger, que faire ?
L’Administration des Douanes et Impôts Indirects a annoncé le 17 juillet, qu’en raison de la fermeture des frontières pour cause de la pandémie du COVID-19, le délai de validité des admissions temporaires des véhicules de tourisme arrivant à échéance au cours de l’année 2020, serait exceptionnellement reporté jusqu’au 31 décembre 2020.

Les personnes concernées sont invitées à se rapprocher des services douaniers proches de leur lieu de résidence pour se faire délivrer une nouvelle carte d’admission temporaire valable jusqu’au 31.12.2020.

J’ai un billet pour une traversée à destination de l’Espagne. Quelles sont les conditions d’entrée et de sortie sur le territoire espagnol ?

Depuis le 21 juin 2020, aucune limitation à l’entrée sur le territoire espagnol ni mise en quarantaine n’est en vigueur. Il convient cependant de noter que l’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la « nouvelle normalité », qui prévoient notamment :
• port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels et les commerces, lorsqu’une distance d’1,5m ne peut être respectée entre deux personnes ;
• port du masque obligatoire dans les véhicules, si les passagers ne résident pas dans le même foyer ;
• tenue de registres de passagers par les opérateurs de transports, conservés pendant 4 semaines.

Quelles sont les mesures de quarantaine / de quatorzaine volontaire à mon entrée en France ?

Un dispositif de quatorzaine volontaire a été mis en place depuis le lundi 25 mai 2020 en fonction du pays de provenance des voyageurs. A ce jour, toute personne en provenance du Maroc n’est pas soumise à cette restriction (sauf en cas de symptômes au covid-19 pour lequel une mesure d’isolement sera alors décidée par l’autorité compétente), puisqu’il fait partie de la liste des pays pour lesquels, sur recommandation de l’Union européenne, la France a décidé de lever ses restrictions d’entrée de manière progressive.

Il est toutefois appelé au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre toutes les précautions sanitaires.

Que doivent faire les étrangers dont le visa ou le titre de séjour est sur le point d’expirer et qui se trouvent en France sans possibilité de rentrer chez eux rapidement en raison de la crise sanitaire ?

Pour sécuriser la présence sur le territoire des étrangers en situation régulière, la durée de validité des documents suivants, qui arriveraient à échéance entre le 16 mars et le 15 juin, est prolongée de 6 mois : visas de long séjour ; titres de séjour, quelle qu’en soit la nature, à l’exception des titres de séjour spéciaux délivrés au personnel diplomatique et consulaire étranger ; autorisations provisoires de séjour ; récépissés de demande de titre de séjour.

Les étrangers qui sont titulaires d’un titre de séjour français, d’un visa de long séjour ou d’un récépissé de demande de renouvellement de titre de séjour sur le point d’expirer et qui sont bloqués à l’étranger en raison de l’interruption des lignes aériennes pourront-ils rentrer en France lorsque la situation le permettra, même si ces documents ont expiré ?

Oui, ils bénéficient eux aussi d’une prolongation automatique de 6 mois de leur titre de séjour, de leur visa de long séjour, sauf s’il s’agit de titres de séjour spéciaux ou de visas de long séjour délivrés au personnel diplomatique et consulaire étranger. Ils devront en revanche veiller à rentrer en France directement, sans transiter par un autre pays de l’espace Schengen. Ils doivent également veiller à rentrer sur le territoire français avec un passeport en cours de validité.

Je suis touriste au Maroc, bloqué depuis plusieurs semaines du fait de la crise sanitaire. Comment régulariser ma situation au Maroc puisque je vais dépasser la date limite de mon séjour ?

Il est recommandé de vous présenter à la Wilaya ou la préfecture de police de votre lieu de résidence afin de régulariser votre situation. 

Je réside au Maroc et mon titre de séjour va expirer. Dois-je le faire prolonger ?

Il est recommandé de vous présenter à la Wilaya ou la préfecture de police de votre lieu de résidence afin de régulariser votre situation. 

Je suis ressortissant marocain et je dois me rendre en France. La délivrance de visas a-t-elle repris ?

L’activité visas des Consulats généraux de France reprend mais progressivement. A ce jour, seules les demandes suivantes sont prises en compte, sans exception possible : Etudes/Concours, motif professionnel (long séjour), motif familial pour établissement en France. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la FAQ dédiée aux visas sur les sites des Consulats généraux.

 

 

 

Pin It