Le 09 juillet 2020 à12:03


Nos sources précisent qu'il ne s'agit pas d'une réouverture des frontières mais d'opérations spéciales qui permettront aux personnes concernées (voir détails plus bas) de regagner ou quitter le territoire.
Dans le sens de la sortie du territoire national :


Catégories concernées :
-Marocains résidents à l’étranger pour rejoindre leur lieu de résidence.
-"Marocains détenteurs d'un titre de voyage étranger" (autrement dit, les binationaux ou Marocains porteurs d'une autre nationalité).
-Etrangers se trouvant au Maroc et résidents à l’étranger (étrangers touristes ou en visite au Maroc, mais non résidents dans le Royaume).
La sortie du territoire national se fera par voie aérienne ou maritime, au choix des intéressés.
L’identité des compagnies maritimes ou aériennes pour la sortie du territoire national n’est pas encore connue. Elle le sera en principe d'ici vendredi.
Dans le sens de l’entrée au territoire national :

Catégories concernées:
-les Marocains qui se trouvent à l’étranger, quel que soit leur statut : touristes bloqués, étudiants, marocains résidents à l’étranger, autres statuts…
-les étrangers qui résident au Maroc et qui se trouvent actuellement à l’étranger, pour quelque raison que ce soit.
Toutes les personnes, ainsi que leurs familles (dans le sens conjoint et enfants), qui se trouvent dans l’une de ces situations, peuvent rentrer au Maroc, par voie aérienne ou maritime à compter du mercredi 15 juillet à zéro heure.
Pour ce qui concerne la voie aérienne, le communiqué officiel indique qu’il s’agira de vols des “compagnies nationales“. Nos sources précisent qu’il s’agit de Royal Air Maroc et Air Arabia. Il faut donc se renseigner auprès d’elles pour les réservations et les lignes.
Pour ce qui concerne la voie maritime, il n’y aura que deux ports de départ pour rentrer au Maroc: Sète (France) et Gênes (Italie), par ferries. Autrement dit, on pourra rentrer en voiture.
Si vous ne trouvez pas de vol disponible, patientez. Le communiqué du 8 juillet précise bien que les deux compagnies nationales programmeront autant de vols que nécessaire. Par ailleurs, nous apprenons de sources sûres qu'il ne s'agira pas de vols réguliers mais de vols spéciaux et que ces opérations ne signifient pas le retour du trafic régulier.
Le communiqué officiel se termine par cette phrase qui est certainement destinée à rassurer les voyageurs qui auraient peur d'une nouvelle fermeture des frontières nationales: "Les Marocains résidents à l’étranger ainsi que les étrangers résidant au Maroc pourront quitter le Royaume, à l’issue de leur séjour, par les mêmes moyens aérien et maritime". En d'autres termes, n'ayez pas peur de rester piégés.


A l'entrée, les tests Covid seront exigés:
Toute personne entrant sur le territoire national devra être munie d'un test PCR ET d'un test sérologique. Ces deux tests seront exigés à l'embarquement des personnes voyageant par voie aérienne.
Les personnes qui choisiront la voie maritime auront le choix entre le fait de fournir les résultats de leurs propres tests lors de l'embarquement OU de les réaliser à bord du ferry. Des laboratoires mobiles seront probablement installés dans les bateaux selon nos sources.
A l'arrivée, examen clinique
A leur arrivée sur le territoire national, les voyageurs subiront un examen clinique: prise de température et examen par un médecin. Toute personne qui présentera des symptômes évoquant un risque de Covid-19 seront hébergées pendant 7 jours dans des structures dédiées.
Toutes les autres devront signer une déclaration sur l'honneur pour un isolement volontaire à domicile et pour refaire un test PCR au bout de 7 jours qui devra s'avérer également négatif.
Les informations concernant l'examen clinique pourraient changer dans les prochains jours. Elles ne sont pas définitives.

 

 

 

Pin It